Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'André Boyer
  • Le blog d'André Boyer
  • : Commenter les événements de l'actualité, tirer les leçons de l'histoire. Ne pas cesser de philosopher. Relater les expériences de ma vie.
  • Contact

andreboyer

Recherche

Pages

Catégories

21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 03:27
RÉPUBLICAINS CONTRE ROYALISTES

LA ROMANTIQUE ET COURAGEUSE DUCHESSE DE BERRY

À partir d’octobre 1816, Le Président du Conseil des Ministres, Elie Decazes cherche, sur les instructions du Roi Louis XVIII, une voie moyenne entre les républicains et les monarchistes.

 

Il fait promulguer la loi Lainé du 5 février 1817 qui vise à affaiblir l’influence des grands propriétaires fonciers sur les collèges d’arrondissements au profit des classes moyennes des villes. En outre, il impose progressivement des lois plus libérales en matière de presse, et une loi sur le recrutement militaire (10 mars 1818) qui incorpore les anciens militaires de l’Empire au sein de légions de vétérans, malgré l’opposition des ultras qui y voient un complot révolutionnaire.

Pendant ce temps, les républicains et les bonapartistes rassemblés se signalent par des manifestations et des tentatives d’attentats : en avril 1816, la police arrête des fédérés qui voulaient introduire des barils de poudre aux Tuileries par les égouts ; en juin 1816, un mouvement insurrectionnel visant à écarter les bourbons éclate à Grenoble ; à Lyon en juin 1817, des manifestations ont lieu aux cris de « Vive Napoléon II ! »

En outre, l’opposition républicaine et bonapartiste gagne progressivement des siéges à l’Assemblée. Dés le 20 septembre 1817, les républicains, qui se cachent dans un comité dit des « indépendants » contrôlent 25 siéges. Les membres proéminents de ce comité, Benjamin Constant, Laffitte et Guizot, guerroient contre le Gouvernement à propos de la liberté de la presse.

L’assassinat du Duc de Berry, le 13 février 1820, change la donne en remettant en selle le parti des ultras. Il a été poignardé par un ouvrier républicain qui voulait éteindre la race des Bourbons, mais la duchesse de Berry donne néanmoins naissance à un fils le 29 septembre 1820, le futur comte de Chambord, appelé « l’enfant du miracle » par les royalistes.

Decazes est contraint de céder la place à Richelieu qui pratique une politique plus droitière. Une loi de sûreté générale est prorogée qui permet de mettre en état d’arrestation pendant trois mois les individus soupçonnés de complot contre l’État (26 mars 1820). Les libéraux protestent.

La censure est rétablie; une nouvelle loi, dite du double vote, accroît le pouvoir des personnes les plus imposés, puisque aux 258 députés élus par les collèges départementaux s’ajoutent 172 nouveaux députés élus par le quart des députés les plus imposés, qui gardent leur droit de vote dans le premier collège : ils votent deux fois.

Une tentative d’insurrection est déjouée le 19 août 1820. Cette conspiration, dite « du Bazar », entraîne l’arrestation de 138 conjurés, composés de républicains et de bonapartistes. Effet de cette conspiration ou de la nouvelle loi électorale, les ultras remportent très largement les élections de novembre 1820, puisque, sur les 223 sièges à pourvoir, les libéraux n’en obtiennent que 35.

Villèle prend alors la direction du gouvernement et des finances, qu’il conservera jusqu’en 1827. Les attentats et conspirations se poursuivent : le 27 janvier 1821.un petit baril de poudre est découvert prés des appartements du roi. Deux conjurés fondent la société secrète de la Charbonnerie, destinée à renverser les Bourbons, qui organise, au début du mois de janvier 1821 une tentative d’insurrection générale. D’autres tentatives organisées par la Charbonnerie échouent, l’une à Saumur dirigée par le général Berton, l’autre à La Rochelle où quatre sergents arrêtés livrent l’organisation de la Charbonnerie.

 

Cependant, malgré ces mouvements insurrectionnels qui se développent dans le sud de l’Europe, le gouvernement Villèle gouverne et connaît des succès à l’étranger. 

Partager cet article

Repost 0
Published by André Boyer - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires