Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog d'André Boyer
  • Le blog d'André Boyer
  • : Commenter les événements de l'actualité, tirer les leçons de l'histoire. Ne pas cesser de philosopher. Relater les expériences de ma vie.
  • Contact

andreboyer

Recherche

Pages

Catégories

11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 15:35
Comment Deschamps a perdu la finale

CHRISTIANO RONALDO, CAPITAINE DE L'ÉQUIPE DE FOOTBALL DU PORTUGAL

 

Le récit ci-dessous est parfaitement imaginaire, sauf les faits et la logique du raisonnement :

Tout le monde savait que Ronaldo était le leader de l’équipe de football du Portugal. Deschamps est donc allé voir le joueur qui évoluait en face de lui dans le match, Dimitri Payet, en lui demandant de le  mettre hors d’état de jouer, sans se faire sanctionner si possible.

Dimitri Payet s’y est pris à deux fois, mais il a réussi à provoquer une rupture du ligament interne au niveau du genou gauche de Ronaldo. Les larmes dans les yeux, Cristiano Ronaldo a du se résoudre à quitter le terrain au bout de huit minutes de jeu pour ne pas handicaper l’équipe.

La voie était libre pour l’attaque française qui  n’aurait plus à se préoccuper de la menace que faisait en permanence planer Ronaldo sur la défense française.

L’opération a échoué, en partie parce que le gardien portugais s’est révélé particulièrement coriace et en partie parce que l’équipe portugaise a été galvanisée par la blessure de son capitaine, d’autant plus que ce dernier est resté au bord du terrain pour les encourager.

Finalement, l’équipe portugaise a marqué un but pendant les prolongations et a remporté la finale de la Coupe d’Europe.

Le calcul tactique a été bon, Ronaldo a été mis hors d’état de jouer, tandis que le calcul stratégique a échoué, en raison de la réaction de l’équipe portugaise à ce « coup du sort ».

 

C’est une erreur que commettent souvent les joueurs d’échec débutants…

Partager cet article

Repost 0
Published by André Boyer - dans CULTURE
commenter cet article

commentaires