Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog d'André Boyer

L'ÉNERGIE NUCLÉAIRE

17 Février 2018 , Rédigé par André Boyer Publié dans #PHILOSOPHIE

L'ÉNERGIE NUCLÉAIRE

 

Dans une situation mondiale où il sera de plus en plus difficile de répondre à la demande d’énergie électrique, la production d’énergie nucléaire est la seule source de production à la fois  abondante et non émettrice de gaz à effet de serre. C’est pourquoi je lui consacre cette série de billets.

 

Le principe de la production d'énergie par fission d'atomes lourds a été découvert en 1938, mis en œuvre pour la première fois en 1942 aux États-Unis à des fins militaires et utilisé au cours  de l’horrible attaque des deux villes japonaises d’Hiroshima et de Nagasaki les 6 et 9 août 1945.

Puis le premier réacteur expérimental de production d'électricité a été mis en service au laboratoire national de l’Idaho aux Etats-Unis le 20 décembre 1951. Ensuite, une première centrale nucléaire a été reliée au réseau électrique le 27 juin 1954  à Obninsk en Union Soviétique.

Aujourd’hui, l'énergie nucléaire, à laquelle on s’intéresse peu, sauf pour dénoncer ses risques, fournit tout de même 16% de l'électricité produite dans le monde, grâce à 438 centrales nucléaires (2014).

On envisage désormais de l’utiliser pour l'extraction des pétroles « non conventionnels » provenant des sables bitumineux au Canada et des schistes bitumineux aux Etats-Unis. En effet, ces extractions nécessitent une forte consommation d’énergie qui est aujourd’hui obtenue par le produit final ou par le gaz naturel, ce qui revient dans un cas comme dans l'autre à doubler les rejets de CO2. Or, lorsque le prix du baril de pétrole dépassera durablement les 70 dollars, l’énergie nucléaire sera moins coûteuse. De même, faudra t-il utiliser les hautes températures des centrales nucléaires pour produire de l'hydrogène afin de  remplacer le pétrole utilisé par les différents moyens de transport.

 

On constate ainsi l’extrême importance du prix du pétrole pour l’arbitrage entre les sources d’énergie, le niveau de pollution qui en résulte et le climat de la Terre.

 

La France est le pays qui utilise proportionnellement le plus d’énergie nucléaire dans le monde, car elle ne dispose pratiquement pas de ressources fossiles sur son territoire.

De 1945 à 1960, elle a tout d’abord largement recouru à l'hydraulique, puis ces ressources étant presque totalement exploitées, elle a développé des centrales à énergies fossiles, charbon et pétrole, avant d’accorder la priorité à l’énergie nucléaire après les chocs pétroliers des années 1970, afin de remplacer les combustibles fossiles.

Des investissements considérables ont été consacrés à l’énergie nucléaires, avec 58 centrales atomiques en activité en 2014, qui fournissaient 77% de l’électricité produite en France (données EDF). Pour le reste, 18,2% de l’électricité provenaient des énergies renouvelables, surtout hydrauliques, les 4,8% restant étaient fournies par des centrales thermiques.

Il faut noter que ces investissements nucléaires n'ont nullement été motivés par la volonté de diminuer les rejets de CO2. En revanche, dans les années à venir, cette diminution a de fortes chances de devenir un élément moteur de l'augmentation de la part de l'électricité d’origine nucléaire dans le panier énergétique français, comme dans les autres pays.

 

Pour saisir l’enjeu, le développement et les choix technologiques des centrales nucléaires, il est nécessaire de comprendre comment elles fonctionnent.

 

À SUIVRE

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article